petrol3

 

 

Comment la fin du monde va se produire selon les livres religieux? Il est question du réchauffement climatique de la multiplication des séismes de fumées, de volcanisme et du bouillonement des océans c'est à dire que l'eau des océans va atteindre la température de 100 degrès celcius.Beaucoup de scientifiques évoquent l'explosion du soleil en géante rouge comme condition de la fin du monde! En réalité nul besoin que le soleil n'explose pour provoquer la fin du monde !

 

   Comme vous le savez peut être si vous remplissez une casserole avec du pétrole et que vous mettez cette casserole sur le feu de votre cuisinière à gaz le pétrole reste froid même après des heures sur le feu; le pétrole ou le gazole reste froid si vous trempez votre doigt dans ce liquide vous constaterez que le pétrole reste froid !

 Au niveau de la terre c'est pareil le pétrole isole thermiquement la surface de la terre du magma sous-terrain ce qui permet la vie sur terre! Hors l'exploitation pétrolière consiste à vider des poche de pétrole laissant sous terre des trous vides qui peuvent occasionner un écroulement de l'écorce terrestre en surface ! Pour éviter cet effondrement de la terre les compagnies pétrolières remplissent les puits de pétrole d'eau mais cette eau atteint rapidement les 100 degrès et se met à bouillir sous terre atteignant la température de 100 degrès là ou le pétrole refroidissait l'écorce terrestre à 5 ou 10 degrès ! Le pétrole brut agit tel un manteau de laine de verre et isole la surface du magma de la terre qui peut atteindre 100 000 degrès !

 

Il est établi que l’infiltration d’eau usée résultant de la fracturation est responsable du nombre grandissant de tremblements de terre. Pour aider les gaz de schiste à sortir, ces eaux sont réinjectées. Mal réinjectées, elles peuvent en effet devenir la cause de tremblement de terre.

Ce risque de séismes a poussé les services géologiques américains (USGS) à revoir leur modèle de sismologie pour y ajouter les tremblements de terre provoqués par l’homme. La position est nouvelle de la part de l’Oklahoma. En octobre, la gouverneure avait nié une fois de plus tout lien de cause à effet entre exploitation de gaz de schiste et séisme, rappelle le New York Times. Mais ce revirement n’a pas encore convaincu l’industrie du pétrole, qui conteste les analyses et demande des recherches plus poussées. Tout en continuant à forer.

  Depuis le début de l'exploitation pétrolière on assiste à une multiplication des sésimes et à un réchauffement climatique qui n'est pas due à la combustion des gaz fossiles mais à la destruction du manteau thermique de la terre!

 

  L'exploitation des gaz de schistes est encore plus dangereuse car là il y a destruction de la roche mère qui maintient l'équilibre des plaques sismiques et des montagnes et des plateaux continentaux ce qui pourrait déboucher à l'explosion de la planète terre et à la destruction de son écran de protection magnétique laissant la terre à la mercie des vents solaires.Cette destruction du manteau terrestre va accentuer la dérive des continents !